IT TheStore 4 - шаблон joomla Joomla
  1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Categories

Dictionnaire des citations françaises (essai, témoignage) [Format Kindle] Jean-Yves Dournon (Auteur

PDFImprimerE-mail
Prix : 39.000,00 Fc
Prix remisé : 39.000,00 Fc
Prix HT : 39.000,00 Fc

Description du produit

Si la culture est ce qui reste quand on a tout oublié (de ses connaissances), la citation est ce qui reste quand on a tout oublié (de la culture). Exemple le plus frappant, ce vers : «Mon âme a son secret, ma vie a son mystère.» Cette citation est tout ce qui demeure d'un sonnet ; et ce sonnet est tout ce qui demeure d'une oeuvre, celle d'un certain Félix d'Arvers. Grâce à un modeste alexandrin, le nom de ce poète est passé à la postérité. Parmi nos milliers de contemporains «célèbres», combien peuvent prétendre à cette Légion d'honneur qu'est la «citation» - et même à une unique citation ?
On peut donc affirmer que les auteurs de dictionnaires ou d'encyclopédies des citations sont les indispensables gardiens des notoriétés posthumes et que, comme tels, ils ont droit à la gratitude de tous ceux qui, un jour, ont noirci un parchemin ou une feuille de papier en rêvant de gloire éternelle. Le Grand Dictionnaire des citations de Jean-Yves Dournon - on dit déjà «le Dournon» -, qui en est à sa sixième édition - augmentée, est-ce besoin de le préciser ? - chez son quatrième éditeur, fait partie de ces «Panthéons» assurant aux heureux élus sélectionnés un petit caveau d'immortalité.
Mais la citation ne va pas de soi. Il y a des écrivains dont les vers sont si dépourvus d'éclat ou la prose si compacte qu'on ne réussit pas à en extraire le moindre fragment. Les citations sont comme les mélodies : elles s'imposent à la mémoire ou la mémoire les rejette. Ce qui explique que des romanciers, essayistes ou dramaturges jugés «secondaires» - Alfred Capus, Jules Renard, Georges Courteline, Tristan Bernard, Sacha Guitry - l'emportent, au nombre de citations, sur des piliers de l'Université tels que Fénelon, Bossuet ou Auguste Comte.
On feint souvent d'ignorer que la citation est un genre littéraire à part entière, le mérite en revenant autant à celui qui en est à l'origine qu'à celui qui la recueille. Une phrase sublime, perdue dans les Mémoires poussiéreux de tel ecclésiastique, amiral ou botaniste, est en léthargie : la citation n'accède à l'existence qu'au moment où elle apparaît comme citation.
C'est pourquoi la citation littéraire se distingue de la citation musicale - de la Folia au Dies lrae, des Goldberg aux Diabelli, les variations sur un thème pullulent - ou de la citation picturale (Manet «citant» Goya, Picasso «citant» l'art nègre). D'ailleurs, à propos de peinture, comment - jouant le jeu jusqu'au bout - ne pas «citer» Jacques Derrida, préfaçant (dans Prégnances) une exposition de Colette Deblé et avouant : «Que fait-on quand on cite, halluciné et sollicite la peinture ? On touche nécessairement à l'original, on y met la main, on entame un nouveau corps-à-corps, on donne naissance à un autre corps, on enfante - l'effet de vérité de l'ancien.»
Cet étrange «effet de vérité» - de l'ancien ou du nouveau -est on ne peut plus tangible dans un dictionnaire de citations qui comporte quelque dix mille références : même si l'auteur affirme et affiche son impartialité, sa neutralité, ne le croyons pas - pour notre érudition et pour notre plaisir ! L'auteur d'un dictionnaire de citations ne renvoie pas aux citations, mais à lui-même. Il nous offre son choix : avec les matériaux des autres, il crée son propre livre. Ce travail - qui est un hommage à l'esprit français puisque seuls des auteurs français sont appelés à comparaître - n'est en aucune façon un travail innocent. Plus qu'un architecte, Jean-Yves Dournon m'apparaît comme un moraliste qui rend à la citation ses indiscutables quartiers de noblesse, la preuve absolue de l'aristocratie de la citation étant fournie par ces roturiers qui se l'approprient sous le manteau et omettent, dans les oeuvres qu'ils signent, d'apposer les nécessaires guillemets...
Désormais, grâce au «Dournon», ces malandrins seront pris en flagrant délit.

Commentaires des clients

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.

Adresse:

Bukavu: 276, Avenue P.E. Lumumba
Bukavu, Sud-Kivu
République Démcratique du Congo
(243) 998 66 03 33
    (+243) 813 17 75 59
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Kinshasa:
51a, Boulevard du 30 Juin, Kinshasa-Gombe
Tél: (+243) 974 4081025 ou
20, Avenue Haut Congo, en face des titres fonciers
Tél: (+243) 998 612146
Kinshasa, R.D. Congo

Nous acceptons: